Bureau des guides du Mercantour

BUREAU DES GUIDES DU MERCANTOUR
Vallée de la Roya, TENDE | +33 4 93 04 67 88

0
Menu

2016 raid à ski pyrenees Artouste Cauterets

05-03-2016 - Ski de randonnée

Cette année nous avons décidé d'organiser un raid à ski de randonnée dans les Pyrénées. Il y a un grand potentiel de randonnée et souvent de la neige. Malgré un début de saison assez difficile comme dans la plupart des massifs (notamment chez nous dans le Mercantour), les conditions ont changées plusieurs fois remettant en cause la faisabilité du raid. Mais la neige est enfin arrivée et les conditions sont devenues propices.

Le Pic du Midi D'Ossau

Nous sommes donc partis pour traverser du col du Pourtalet jusqu'au Vignemale pour redescendre ensuite sur Cauterets. L'équipe est composée de 17 skieurs et 2 locaux qui nous ont communiqué les conditions au jour le jour avant notre départ.

De Artouste à Arremoulit

Depuis le parking de Soques nous avons remonté le valln d'Arrious. La neige est manquante dans les premiers 100 mètres de dénivelés mais bien présente rapidement pour chausser les skis. Le paysage est magnifique et le manteau neigeux bien épais.

Le lac d'Arrious

Après avoir traversé le lac d'Arrious, nous avons enlevés les peaux pour descendre sur le refuge d'Arremoulit. Ce refuge n'est pas gardé l'hiver mais dispose d'une partie hivernale accessible. Le confort est spartiate, pas de gamelle (nous en avons montée une), pas d'ustensil... mais il y a du bois et du gaz, des matelas et des couvertures.

Le refuge d'Arremoulit

De Arremoulit à Bachimana

Après une bonne nuit, voici une longue étape pour se rendre au refuge Bachimana, en Espagne. Le temps est au beau fixe et nous passons le col de Palas pour descendre côté espagnol sur le lac de Respomouso. Après un pic-nic sur le lac, nous avons remonté le collado de Piedrafita aux pieds de Picos del Infierno. Le vent s'est bien levé et le passage du col très aéré.

Enfin la descente sur le lac Bachimana est très bonne et nous récompense de cette longue traversée. Le refuge de Bachimana est très agréable. Sa construction est assez récente et il dispose de tout le confort grace à une micro centrale électrique : electricité, chauffage, douches chaudes...

Traversée du lac de Respomuso

De Bachimana aux Oulettes de Gaube

Le matin le ciel est bien couvert et il neige. Quelques centimètres sont tombés dans la nuit mélangés à du sable donnant une ambiance "orangée". La gore-tex est donc mise sur le dos et en avant dans le jour blanc pour rejoindre le refuge des Oulettes de Gaube aux pieds du Vignemale.

La descente du collado Letrero

Nous avons commencé par remonter le vallon Bramatuero pour passer un permier col, le collado de Letrero. La neige s'est arrêtée de tombée mais c'est toujours un peu jour blanc. Le vent commence à se lever et petit à petit un peu de ciel bleu apparaît lors de notre passage au col des Mulets. La descente sur le refuge est très belle et la neige reste facile à skier. Le refuge des Oulettes de Gaube est situé aux pieds de la face nord du Vignemale : belle ambiance !

Le Vignemale au petit matin

Ascension de Pique Longue 3298m

Pique Longue est la pointe la plus haute du Vignemale. Elle culmine à 3298 mètres d'altitude. Pour faire son ascension, il faut contourner complètement le massif pour remonter par le versant sud. Nous avons donc attaqués par remonter vers le col Hourquette d'Ossoue. Une fois au col, nous avons enlevé les peaux pour descendre vers le refuge de Baysselance dans un premier temps et contourner la crête du petit Vignemale et prendre pieds sur le glacier d'Ossoue.

Sur le glacier d'Ossoue

Une fois les peaux recollées sous les skis, nous avons remonté le glacier d'Ossoue pour arriver au bas de la pente finale. L'ascension finale se fait à pieds pour enfin toucher le sommet où le vent déjà présent sur le flan redouble.

Au sommet de Pique Longue - Vignemale

La alte au sommet est de courte durée et nous entamons la descente. La neige est très bonne à skier et chacun se fait plaisir. Ce sommet est une belle expérience, nous le recommandons.

Des Oulettes de Gaube à Cauterets

C'est déjà le dernier jour du raid. Aujourd'hui il s'agit de rejoindre Cauterets. Il semble que l'enneigement dans le bas de la vallée semble être insuffisant pour le ski. Nous avons pris l'option de passer par le col Peyrot.

Le Vignemale

Le ciel est voilé au petit matin mais le vent a disparu nous laissant une belle dernière journée dans les Pyrénées. Assez rapidement nous rejoignons le col de Peyrot. La neige est dure à la montée mais les couteaux s'enfoncent facilement dans la neige. La descente est assez bonne dans son ensemble mais comme prévu les derniers 150 mètres de dénivelés se font à pieds.

La descente du col Peyrot

Notre avis

Cette traversée qui navigue entre le Pic du Midi d'Ossau et le Vignemale est splendide. Il y a d'autres possibilités d'étapes dans d'autres refuges côté français ou espagnol. L'ascension du Vignemale reste le clou du spectacle de ce raid. L'accueil dans le refuge espagnol est chaleureux.


Actualités de la même catégorie