Bureau des guides du Mercantour

BUREAU DES GUIDES DU MERCANTOUR
Vallée de la Roya, TENDE | +33 4 93 04 67 88

0
Menu

Traversée des Alpes a ski de rando partie 1

06-04-2017 - Ski de randonnée

Départ de Castérino et arrivée à Briançon

  • 18 500 mètres de dénivelés positif
  • 200 km
  • Durée : 11 jours
  • Massifs traversés : Massif du Mercantour, Massif du Queyras
  • Départ : Castérino, commune de Tende, Alpes Maritimes 06
  • Arrivée : Cervières, Alpes de Hautes-Alpes 05

?montée baisse de Fontanalbe

Montée à la Baisse de Fontanalbe dans le vent !

La traversée des Alpes à pieds ou à ski est un projet qui fait réver. La réalisation de cette traversée est tablée sur 90 jours environ. Nous avons choisi de faire les 11 premiers jours en partant de chez nous vers la Slovénie. Tous ces massifs et ces pays à traverser proposent une diversité de paysages et de culture qui pousse la curiosité.

Nous avons commencé une traversée des Pyrénées l'année dernière que nous epérons également finir prochainement.

L'itinéraire :

Nous avons tracé un itinéraire de 11 jours de ski de randonnée pour rejoindre Briançon depuis Castérino. Le tracé Le but étant de partager cette traversée avec quelques amis dans les meilleures conditions possibles. Nous avons opter pour des nuits en refuges gardés pour garder un max de plaisir avec des sacs assez léger (8-9 kg environ).

Descente Baisse du Basto

Descente Baisse du Basto

1ère étape : Castérino -> refuge de Nice.

Toute l'équipe est remontée comme des pendules. Les skis sont fartés, les sacs ficelés et en ce matin du 6 mars le temps affiche un ciel bleu de quoi ajouter de la motivation qui déborde déjà. 1 heure plutard le vent se lève et quelques petits flocons s'invitent avant d'arriver sur Fontanalbe. La grisaille prend le dessus et la neige redouble. Cette aventure prend déjà une autre tournure. Mais le groupe ne lâche rien. On y voit de moins en moins, le vent devient de plus en plus fort on sort les Gore-Texs. Heureusement on est à "la maison" et trouver notre trace est encore facile.
Puis la neige cesse mais le vent s'intensifie. Certaines rafales dépasserons les 100 km/h de quoi nous jeter par terre. Il n'est pas question de prendre son temps une fois à la baisse de Fontanalbe on enlève les peaux et on descend sur Valmasque. Le soleil n'est plus très loin mais le vent reste puissant. On enchaîne la Baisse du Basto et c'est la redescente vers le refuge de Nice. La neige est compactée par le vent mais reste bien skiable, une belle descente jusqu'au refuge. Christophe est monté rien que pour nous pour nous proposer un excellent repas et une très agréable soirée.

Sommet Cime Ouest de Fenestre

Au sommet de la Cime Ouest de Fenestre

2ème étape : Refuge de Nice -> Refuge de Cougourde

Le vent est resté fort toute la nuit mais se cantonne aux crêtes au petit matin. On rechausse avec le ciel bleu. Le morale des troupes est excellent. On trace jusqu'au pas du Mont Collomb pour redescendre jusqu'au refuge de Fenestre pour une option spaghettis arrangé avec Christophe et Patrick la veille. Encore un bel accueil de Patrick nous permettant de repartir l'estomac bien plein pour gravir la Cime Ouest de Fenestre. La descente du Pas des Ladres est tout juste exceptionnelle jusqu'au Gias Peïrastrèche. Puis on remonte vers le refuge de Cougourde. Encore un accueil fantastique de Charly le gardien qui nous gattera d'un bon repas.

Descente Vallon de Balme Guilié

Descente dans le vallon de Balme Guilié

3eme étapes : Refuge de Cougourde -> Refuge de Valasco

Une bonne journée nous attend. Le temps est magnifique et l'étape est belle. Nous avons remonté le vallon de Sangue pour passer ensuite au pied de la Cime de Baissette et rejoindre le sommet du Guilié (2999 m). La neige est un peu compacte dans le vallon de Balme Guilié mais les grandes courbes sont un régal. Après une halte pique nique au pied du refuge Regine Elena, nous avons remis les peaux pour remonter le Specchio di Fremamorta. Une traversée entre montée et descente s'en suit vers le col de Valasco. Puis on retire les peaux pour la belle descente vers le refuge de Valasco ancienne batisse de chasse du roi Emmanuel II rénovée. Un accueil chaleureux des gardiens italiens qui ont eu raison de notre faim de loup.

Vue depuis le Malinvern

Vue depuis le sommet du Malinvern

4eme étapes Refuge de Valasco -> San Bernolfo refuge du Dahu de Sabarnui

C'est une belle et longue étape que cette 4ème étape. Le premier focage est pour rejoindre la baisse de Druos avec le sommet du Malinvern (2938m) au passage. La suite est un peu moins réjouissante. La descente sur le versant sud vers Isola 2000 est moyenne. On travesre ensuite Isola 2000 pour rejoindre le col de la Lombarde et son interminable descente vers Santa Anna di Vinadio sous un soleil de plomb et une neige très très humide... On remet les peaux pour traverser le beau sanctuaire de Santa Anna di Vinadio et monter vers Passo Tesina. La journée a déjà bien défilée et c'est en fin d'après midi que nous descendons vers Callieri pour rejoindre San Bernolfo et le refuge du Dahu. L'accueil de Beppe a été mémorable. Ce refuge est un passage inoubliable, nous vous le recommandons. Rifugio Dahu - rifugiodahu.com

Sanctuaire Santa Anna Di Vinadio

Le Sanctuaire di Santa Anna di Vinadio

5eme étape San Bernolfo refuge du Dahu de Sabarnui -> Refuge de Rabuons

Le temps est au beau fixe et semble durer selon les prévisions. Seule la température reste élevée pour la saison. Le soleil est déjà sur les sommets quand nous attaquons notre montée vers le Pas du Corborant. Une fois au pied du Corborant nous avons décidé de passer par le col sans nom (à l'Est) pour rejoindre le sommet du Corborant (3007m) premier 3000 de la traversée. La descente s'effectue par le couloir versant nord se qui nous oblige à remonter le Pas d'Inschiator et enfin une belle descente sur le refuge de Rabuons. Le refuge n'est pas gardé mais tout est en place pour se réchauffer, cuisiner et passer une soirée sympa.

Le Corborant

Le sommet du Corborant

6eme étape Refuge de Rabuons -> Refuge de Vens

C'est l'étape la plus alpine car elle necessite le passage par le Ténibre (3031m). La matinée commence par un peu de skating sur le lac de Rabuons et la belle remontée jusqu'au sommet du Ténibre est en superbe condition. Un descente entre neige dure et neige froide ventée s'en suit pour rejoindre les lacs de Ténibre. Le soleil chauffe déjà bien à ce moment là où nous remettons les peaux pour l'ascension de la Brèche Borgognio. Derrière c'est toujours cette neige ventée mais froide qui nous emmène jusqu'au refuge de Vens en grands virages. Arrivé en tout début d'après midi au refuge, nous avons décidé de faire la Cime des Blanches pour skier les belles pentes sud. Le refuge est tout confort avec du bois pour le poele et casseroles pour cuisiner.

Brèche Brogognio

Brèche Brogognio avant la descente sur le refuge de Vens

7eme étape Refuge de Vens -> Larche

Encore du beau temps ! C'est quand même agréable d'avoir une telle météo. Voilà déjà une semaine et un seul jour de mauvais pour le moment. La neige est dure et certains partent les couteaux en place. Au programme, on monte le collet de Tortisse, on zérote vers le col du Fer et on engage ensuite la traversée vers le pas de Morgon. La descente sur le vallon de Gorgeon Long est belle. On refoque à nouveau pour le col de Pouriac et atteindre le point culminant de la journée la Tête de l'Enchastraye (2954m). La première partie de la descente est belle pour rejoindre le vallon du Lauzanier. Après c'est du skating pour aller jusqu'à Larche.

Sommet de Enchastraye

Sommet de l'Enchastraye

8eme étape Larche -> Maljasset

Les versants sud de Larche sont pelés jusqu'a 1900 m environ. Nous avons décidé de partir dans le vallon de l'Orrenaye en direction du col de la Gipière. La neige est dure et la descente sur la cabane de Viraysse et une longue glissage facile à cette heure-ci. On remet les peaux pour le col de Sautron et passer en Italie. Nous avons bifurqué juste avant le col de l'Infernetto pour Tête de la Frema (3151m), Pointe du Fond de Chambeyron (3137m) et Brec de l'Homme (3211m). Du Brec de l'Homme on est descendu par le couloir Sud-Est pour remonter le col de Ciaslaras. Cette fois-ci on elève les peaux pour le reste de la journée. On passe le col Marinet et on descend sur Maljasset au refuge Caf avec un très bon repas à la clé, bravo le cuisto !

Col de la Portiola

En direction du col de la Portiola

9eme étape Maljasset -> Refuge Agnel

Nous avons quitté le refuge de Maljasset avec les skis sur le sac à cause du manque de neige. Nous avons porté pendant une bonne heure environ le long de l'Ubaye avant de rechausser sur les flans du Ravin de la Salcette. Cette montée est assez longue et le dénivelé est très doux. Puis un peu avant le col du longet nous avons bifurqués sur le col de la Noire. Après une petite pause pour se restaurer, la petite descente vers le refuge de la Blanche nous a enchanté avant de remonté sur le Pic de Caramantran et sa vue imprenable sur la face Nord du Mont Viso. Du sommet, la descente sur le refuge Agnel est très belle. Dans cette orientation la neige nous a souvent été favorable pour quelques belles courbes.

Viso depuis le Pain de Sucre

La face Nord du Mont Viso vue depuis le sommet du Pain de Sucre

10eme étape Refuge Agnel -> Abries

Nous avons choisi de partir un peu plus tôt pour faire un petit détour par le Pain de Sucre (3208 m), ce beau sommet effilé qui nous attirait depuis notre arrivée au refuge Agnel. La neige est dure mais la vue en valait le détour. Ensuite en passant par le col Vieux nous sommes descendu en direction du lac du Foréant pour remonter vers le Clot du Poulain. Puis après un dernier focage, nous avons rejoint le sommet du Pic Ségure avant de descendre sur Ristolas puis sur Abries par les pistes de fond en rive gauche partiellement enneigées. Nous avons passés la nuit au gîte le Villard.

Le clot du Poulain

Les crêtes du Clot du Poulain

11eme et dernière étape Abries -> Cervières

Notre dernière journée débute par un portage de 500 mètres de dénivelé pour enfin trouver la neige. Notre cible est le Grand Glaiza (3293m), le plus haut sommet gravi pendant notre traversée. La vue est absolument superbe. On devine encore au loin le Mercantour derrière le Mont Viso. Mais les autres massifs Alpins se rapprochent avec le Mont Blanc, le Grand Paradis, les Ecrins, le Mont Rose... La descente est assez mitigée alterant neige de printemps et neige très molle. Une fois aux Fonts c'est sur les pistes de ski de fond que nous terminons cette traversée jusqu'à Cervières.

Montée au Grand Glaiza

Dernière étape, dernière montée vers le Grand Glaiza

Cette première partie de la traversée des Alpes est une expérience inoubliable !

L'équipe a été au top. La météo a été de notre côté sauf le premier jour, soit 10 jours de beau temps sur 11. On notera ce changement d'ambiance bien palpable d'un massif à autre. Les vallées s'élargissent, les altitudes augmentent. Rapidement les étapes deviennent plus longues en distance. Nous avons en majorité respecté le tracet historique de la traversée des Alpes. Nous nous sommes ajoutés quelques belles options sur les sommets voisins de la trace. Nous sommes déjà très impatients de faire la prochaine partie qui constituera de rejoindre Chamonix avec l'ascension du Mont Blanc...

Rendez-vous l'année prochaine.


Actualités de la même catégorie